Crédits

Rédactrices en chef

  • Valérie Gelézeau, directrice d’études, Centre de Recherches sur la Corée (CRC), UMR 8173, Chine, Corée, Japon, CCJ (EHESS-CNRS-Université de Paris)
  • Élisabeth Chabanol, maître de conférences, responsable du Centre de l’École française d’Extrême-Orient (EFEO) à Séoul.

La publication de textes, documents, iconographies ainsi que l’ensemble de l’architecture de cette ressource électronique est coordonnée par Valérie Gelézeau et Élisabeth Chabanol qui acceptent avec plaisir de recevoir critiques et commentaires pour faire évoluer le contenu de ce blog.

Contact : city.nkor [at] gmail.com

 

Équipe de rédaction

  • Valérie Gelézeau
  • Élisabeth Chabanol
  • Suzanne Peyrard

 

Pour citer ce blog de recherche

Sauf mention contraire dans les articles, pour citer une ressource ou un article présents sur le blog, les mentions suivantes sont à inclure :

– Projet CityNKor, ANR-17-CE27-0012, 2015-2020.

Le projet City-NKOR est financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) :

Lien permanent vers le résumé du projet sur le site ANR

 

Les partenaires du projet

 

Image d’en-tête

© V. Gelézeau, Bords du fleuve Taedong (Pyongyang, Corée du Nord), 2013-10-19.

Distributed under a Creative Commons Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification 4.0 International License

Lien MédiHAL

Description de la photo

La photo a été prise lors d’une mission réalisée du 11 au 22 octobre 2013 à Pyongyang par une équipe du Centre de recherches sur la Corée (CRC) de l’EHESS, dans le cadre de l’axe de recherches « La Corée du Nord : espaces, sociétés, développement » dirigé par Valérie Gelézeau (financement de la mission par le CRC : crc.ehess.fr). La photo montre la promenade des bords du fleuve en contrebas du monument aux Idées du juche, dans l’arrondissement de Taedong (Taedong-kuyŏk), rive gauche. Au second plan, au-delà de la ligne des pêcheurs solitaires qui surveillent leurs lignes, le pont Okryu (Ongnyu-gyo), pont routier en poutres et béton reconstruit en 1959-1960 (sur un pont précédent qui datait des années 1930) traverse le fleuve. Ce pont connecte l’avenue Tongdaewon (Tongdaewŏn kŏri), sur la rive droite, à l’avenue Mansudae (Mansudae kŏri), sur la rive gauche, au nord de la place Kim Il Sung dans l’arrondissement central de Pyongyang (Chung kuyŏk), où se dressent les tours du quartier de Changjon (Ch’angjŏn kŏri). La construction de cet ensemble de 13 bâtiments et 2 800 logements a démarré en 2008, alors que le dirigeant Kim Jong Il était encore au pouvoir et œuvrait à l’embellissement de la capitale de Corée du Nord pour célébrer l’année 2012, centenaire de la naissance du dirigeant fondateur de la République populaire démocratique de Corée. L’inauguration de l’ensemble a eu lieu en 2012, après l’arrivée au pouvoir de Kim Jong Un à la suite du décès de son père Kim Jong Il (survenu en décembre 2011). Malgré des difficultés économiques persistantes en 2020 (date du dépôt de l’image), ce projet est représentatif des grands projets de rénovations urbaines entrepris à partir du milieu des années 2000, après la période de famine qui a secoué le pays (1995-début des années 2000). En arrière-plan, derrière le pont, on voit les collines boisées de Moranbong, un des poumons verts de Pyongyang. On distingue la tour de radiotélévision de Pyongyang (1967), située dans le parc de Kaeson. Dans l’axe des deux cannes à pêche, en arrière-plan, on distingue une barre élevée qui est vraisemblablement un des bâtiments de l’université Kim Il Sung, au nord du centre-ville.

Valérie Gelézeau, Paris, 11 mai 2021.

NB : La transcription des noms propres suit la transcription locale (de RPDC). Les termes entre parenthèses suivent les règles de McCune-Reischauer largement pratiquée dans le domaine des études coréennes internationales.

Mentions légales & conditions générales d’utilisation

Une partie images et photographies publiées sur le blog City-NKOR appartiennent à des membres du projet. Elles sont soumises aux droits d’auteur et leur publication a expressément été accordée dans le cadre de ce blog de recherche et uniquement dans ce cadre.

Les autres images et photographies utilisées proviennent de la plateforme Pixabay et font partie de collection libre de droit pour toute utilisation commerciale ou non commerciale sur supports numériques et papiers.

La rédaction du blog s’efforce de respecter les droits d’auteur et de mettre à jour les informations diffusées sur ce site, dont elle se réserve le droit de corriger, à tout moment et sans prévis, le contenu. Toutefois, les informations contenues sur le blog https://citynkor.hypotheses.org/ sont non-exhaustives et non-contractuelles. La rédaction du blog décline ainsi toute responsabilité en cas d’erreur, d’inexactitude ou d’omission.

L’ensemble des éléments figurant sur le blog City-NKOR (notamment les logos, dessins, graphismes, chartes graphiques, icônes, textes, …) font l’objet de protection au titre des droits de propriété intellectuelle et industrielle applicables.

Tout le contenu du présent site, incluant, de façon non limitative, les graphismes, images, textes, vidéos, animations, sons, logos, gifs et icônes ainsi que leur mise en forme qui sont la propriété exclusive des membres du projet City-NKOR à l’exception des logos ou contenus appartenant à d’autres sociétés partenaires ou auteurs.

Toute reproduction, distribution, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l’accord écrit de la rédaction de ce blog.

Toute représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.3335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search